LA BAS ATTAQUE LE PRÉSIDENT BIYA

Il y a des touristes dont on se passerait bien… À Genève, c’est peu dire que le dernier séjour de Paul Biya ne passe pas vraiment inaperçu. Manifestations d’opposants devant son hôtel, arrestation de plusieurs gardes du corps du président camerounais après l’agression d’un journaliste… De quoi embarrasser les autorités suisses, engagées au même moment dans une délicate négociation entre le gouvernement camerounais et les séparatistes des régions anglophones.

Source: rfi

Laisser un commentaire