L’UNION EUROPEENNE APPORTE 63 MILLIARDS
14 septembre 2017
LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA OPERATION « TRAITEMENT POUR TOUS »
14 septembre 2017

SAN FAN THOMAS ECCE HOMO

Artiste camerounais très prolixe, il est le nouvel administrateur de la candide Sonacam- société nationale de l’art camerounais.De son vrai nom, Ndonfeng Samuel,  cet artiste camerounais est  un auteur, compositeur, guitariste, percussionniste et chanteur surnommé“ Le Tigre Noir de New Bell”, Samuel Ndonfeng allias San Fan Thomas est né en 1952 à Bafoussam, au Cameroun. Il se révèle notamment en 1984, à la sortie d’African Typic Collection (disque d’or). Hymne à l’Afrique mariant makossa, funk et zouk, avec des lignes de guitares tournoyantes (style rock) et des cuivres soul, cet énorme hit sera réédité plusieurs fois, dont une version en duo avec sa compatriote Charlotte Mbango, et repris par divers artistes du continent et de la diaspora… Sam Fan Thomas, comme de nombreux jeunes Africains, commence par s’adonner au football avant de se passionner pour la musique. Au début des années 1970, il intègre Les Tigres Noirs d’André-Marie Tala avec lesquels il enregistre son premier 45 tours, Tavorsi – Kalamo (Je ne me fâche avec personne), en 1976, année de son départ pour Cotonou. C’est dans cette capitale économique et la plus grande ville du Bénin qu’il enregistre, la même année, Funky New Bell, avec le populaire groupe local Black Santiago.

Sam Fan Thomas rentre l’année suivante au Cameroun où il réalise son premier succès national avec le titre “Rikiatou” (1978). La consécration internationale partira de Paris (France) où il était installé à cette époque avec la sortie, en 1984, de Makassi, dont “African Typic Collection”, un titre très cadencé, mêlant Makossa et funk. Couronné d’un disque d’or avec cet album, Sam Fan Thomas enchaîne les tubes avec les parutions de Neng makassi (1985), Funky makassi et Si tcha (1986), Makassi again (1987), Emotion (1993) et No Satisfaction (1999). Cet amoureux de la bonne musique puisqu’il en a fait, continue de bercer les camerounais à travers des belles mélodies qui  échappent à l’usure du temps. Pour la génération 80, San fan thomas fait partie de la crème de la musique camerounaise.  Il est un acteur majeur de l’âge d’or de la musique camerounaise. Il développa  le Tchamassi, rythme et son à base du folklore bamiléké. Ce  connaisseur de la musique  a fait émerger plusieurs talents qui ont d’ailleurs fait leurs premiers pas dans  son fameux studio Makassi.

San fan thomas qui prend la tête de la Sonacam est marié et père de 4 enfants. Il a le devoir de redresser la gestion de l’art musical au Cameroun. Pour les artistes qui l’ont côtoyé, il est  amoureux du travail bien fait. Puisse ce talent sur le plan artistique se révéler également sur la gestion de l’art musical.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *