IMPORTATIONS DU RIZ : LE CAMEROUN DEPENSE 100 MILLIARDS PAR AN

Zimbabwe : Confusion Générale
15 novembre 2017
ASSEMBLÉE NATIONALE ; LE SDF BOYCOTTE L’OUVERTURE DE LA SESSION PARLEMENTAIRE
15 novembre 2017

IMPORTATIONS DU RIZ : LE CAMEROUN DEPENSE 100 MILLIARDS PAR AN

Le déficit de production estimé autour de 100 000 tonnes par an, contre une demande de plus de 300 000 tonnes, oblige l’Etat à acheter massivement du riz étranger.Alors que la production nationale est estimée à moins de 150 000 tonnes, la demande annuelle, elle, va bien au-delà de 300 000 tonnes. Pour satisfaire la demande, le Cameroun n’a donc d’autre choix que d’importer du riz. Et selon les statistiques du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), le pays importe pour plus de 100 milliards FCFA par an. Cette situation crée un manque à gagner considérable pour le trésor public qui veut renverser la tendance.

C’est pour y parvenir que l’augmentation de la production du riz est au centre d’un programme national validé par les autorités. Ainsi, d’après le Minepat, des missions d’inspection sont actuellement sur le terrain dans le cadre de l’implémentation de ce programme. Jusqu’au 18 novembre 2017, il est question de mener des opérations, « en vue de l’identification d’un programme de développement et d’extension de la riziculture ».

L’objectif principal ici visé est la résorption du déficit de production de riz. Cela passe par l’augmentation des moyens dans les différents bassins de production, afin d’aboutir à la réduction des importations. Pour ce faire, la redynamisation des activités de la Société d’expansion et de modernisation de la riziculture de Yagoua (Semry) située dans la région de l’Extrême-nord fait partie des priorités, avec à moyen terme l’ambition de doubler la production qui tourne actuellement autour de 100 000 tonnes par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *