SUD: La paix et le vivre-ensemble célébrés à sangmelima

SUD: La paix et le vivre-ensemble célébrés à sangmelima

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Les élites de  la ville se sont donné rendez-vous le 16 Mars dernier pour envoyer un message fort aux populations de tout le pays. Une cérémonie grand forma qui a connu l’implication des camerounais des 4 coins du pays vivant à sangmelima.

Le ton est donné cette matinée-là par l’exécution de l’hymne national en Anglais. La perche du multiculturalisme cèdera le pas aux allocutions diverses. D’abord le mot de bienvenu du maire de la ville qui profite de l’occasion pour magnifier les bonnes relations qui existent depuis 1928, date à laquelle la communauté Bulu avait accueilli les autres communautés dans le site symbolique de Fulassi où est né l’hymne national. Monsieur Evariste Abessolo, membre du comité d’organisation lui emboitera le pas pour chanter l’hymne de la paix malgré la diversité. Une diversité plutôt enrichissante pour le Cameroun. Place est ensuite donnée  aux différentes communautés de s’exprimer. C’est la communauté anglophone qui ouvre ce bal, avec une tenue traditionnelle des grands jours de fête et une musique de circonstance.  Et le chef de ladite communauté d’avouer «  nous sommes fier de vivre ici ». La même satisfaction et le même engagement pour la paix sont également relayés par la communauté Bamoun, dont le chef, sa majesté Mbouoh mbouoh Aboubakar souhaite voire « ce type de de rencontre de se pérenniser ». On a par la suite suivi le passage d’autres communautés, telles que les Bamileke, Les Maka de l’Est, Les fang- beti-bulu, Les Nso-bati … Tous n’avaient sur leurs lèvres qu’un seul et même refrain, la paix, l’unité et le vivre ensemble. Et c’est le numéro un du département qui vient dire le mot de fin.  Le préfet du dja et lobo a félicité l’initiative, tout en se réjouissant de ce que les fils du Cameroun rêvent encore d’ « une seule et même nation », dont l’unité « reste et demeure un héritage à conserver. S’en suit alors une longue marche dite « marche du vivre ensemble ».

Le deuxième acte de cette célébration sera la remise d’un important don à la population carcérale de la ville de sangmelima. Evariste Abessolo a tenu à respecter la promesse de revenir faite à  ces pensionnés il y a quelques mois. Il leur a donc offert des lits, et des denrées de première nécessité. Un geste du cœur apprécié à sa juste valeur par le représentant des prisonniers, ainsi que le régisseur de ladite prison.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *