AWARDS

SUD: La paix et le vivre-ensemble célébrés à sangmelima

Les élites de  la ville se sont donné rendez-vous le 16 Mars dernier pour envoyer un message fort aux populations de tout le pays. Une cérémonie grand forma qui a connu l’implication des camerounais des 4 coins du pays vivant à sangmelima.

Le ton est donné cette matinée-là par l’exécution de l’hymne national en Anglais. La perche du multiculturalisme cèdera le pas aux allocutions diverses. D’abord le mot de bienvenu du maire de la ville qui profite de l’occasion pour magnifier les bonnes relations qui existent depuis 1928, date à laquelle la communauté Bulu avait accueilli les autres communautés dans le site symbolique de Fulassi où est né l’hymne national. Monsieur Evariste Abessolo, membre du comité d’organisation lui emboitera le pas pour chanter l’hymne de la paix malgré la diversité. Une diversité plutôt enrichissante pour le Cameroun. Place est ensuite donnée  aux différentes communautés de s’exprimer. C’est la communauté anglophone qui ouvre ce bal, avec une tenue traditionnelle des grands jours de fête et une musique de circonstance.  Et le chef de ladite communauté d’avouer «  nous sommes fier de vivre ici ». La même satisfaction et le même engagement pour la paix sont également relayés par la communauté Bamoun, dont le chef, sa majesté Mbouoh mbouoh Aboubakar souhaite voire « ce type de de rencontre de se pérenniser ». On a par la suite suivi le passage d’autres communautés, telles que les Bamileke, Les Maka de l’Est, Les fang- beti-bulu, Les Nso-bati … Tous n’avaient sur leurs lèvres qu’un seul et même refrain, la paix, l’unité et le vivre ensemble. Et c’est le numéro un du département qui vient dire le mot de fin.  Le préfet du dja et lobo a félicité l’initiative, tout en se réjouissant de ce que les fils du Cameroun rêvent encore d’ « une seule et même nation », dont l’unité « reste et demeure un héritage à conserver. S’en suit alors une longue marche dite « marche du vivre ensemble ».

Le deuxième acte de cette célébration sera la remise d’un important don à la population carcérale de la ville de sangmelima. Evariste Abessolo a tenu à respecter la promesse de revenir faite à  ces pensionnés il y a quelques mois. Il leur a donc offert des lits, et des denrées de première nécessité. Un geste du cœur apprécié à sa juste valeur par le représentant des prisonniers, ainsi que le régisseur de ladite prison.

ABS HOLDING: Global Media Forum: 25 héros pour découvrir l’Afrique

En collaboration avec Gerda Henkel Foundation, La Deutsche Welle (DW) lance un projet d’histoire pour les jeunes africains. Une initiative inscrite au cours du Global Media Forum tenu du 19 au 21 juin 2017 à Bonn en Allemagne. Ce forum a connu la participation, d’Evariste ABESSOLO, du président du Groupe Absholding.

A travers les bandes dessinées et portraits de radio, les jeunes africains vont bientôt avoir la possibilité de connaitre l’histoire de leur continent. Les critères de sélection ont permis de mettre la main sur 25 personnalités exceptionnelles ayant marquées l’histoire du plus vieux continent du monde. En effet, la Deutsche Welle lance un projet de production d’une série d’histoire pour le bonheur les jeunes africains.

D’après Claus Stäcker, responsable des programmes DW Africa et initiateur du projet.  « Les histoires africaines sont particulièrement demandées. Particulièrement les jeunes utilisateurs et les auditeurs déplorent que la façon dont l’histoire est enseignée soit fortement influencée par les perspectives européennes et leur peu de connaissances sur leurs propres héroïnes et leurs héros. Nous espérons que cette lacune sera compensée ».

La série « Racines africaines » met en exergue les célèbres noms comme Lucy, considéré comme la “mère de l’humanité”, les légendaires dirigeants du Moyen Âge comme le roi du Mali Sundjata Keita, les personnages clés du mouvement de l’indépendance comme Patrice Lumumba. « Nos bureaux de rédaction n’ont choisi que les héros et héroïnes les plus célèbres, comme Nelson Mandela, mais aussi des personnalités dont l’influence est moins connue », explique Philipp Sandner, éditeur de DW Africa.

Il est important de souligner que le projet fonctionne avec des sources, chercheurs  et auteurs africains. Lors du Global Media Forum à Bonn, des experts du Cameroun, de l’Ouganda et du Kenya ont discuté des efforts déployés par les Africains pour interpréter leur propre histoire dans un panel sous le titre “From Lucy to You – Recupere l’histoire africaine”.

 

Peace Media Awards : ABS HOLDING représenté

La première édition de l’évènement, qui récompense les acteurs des médias œuvrant pour la paix, a livré son verdict, en présence du personnel de ABS Holding, expressément invité pour l’occasion.

Dans la nuit du jeudi, 4 mai 2017, les vainqueurs de la première édition de “Peace Media Awards” ont été révélés au public. La cérémonie, une initiative de Joly Koum, s’est tenue au Hilton Hôtel de Yaoundé. Une cérémonie riche en couleurs et particulièrement courue qui a convaincue les participants d’être présents à la prochaine édition. Représentant le Groupe ABS Holding, le rédacteur-en-chef du magazine L’ERE DU TEMPS, Yannick DEFOSSO figurait au rang des invités, tout comme Papy NSIMI, animateur et chef service culture et animation. Ce dernier d’ailleurs fait partie du jury de base, qui avait pour charge de départager les nominés.

Voici en intégralité les 17 acteurs de médias ayant été désignés gagnants par le jury, chacun dans sa catégorie.

1. Peace Media Politics : Hilaire Kamga et Josua Osih
2. Peace Media Politics Youth : Cabral Libii
3. Peace Media Economics : Babissakana
4. Peace Media Society : Edith Kah Walla et Claude Abé
5. Peace Media Culture : Bingono Bingono
6. Peace Media Sport : Abdoulaye Ado et Victorine Fomuh
7. Peace Media Panafricanism : Banda Kani
8. Peace Media Polyvalent : Mathias-Eric Owona Nguini
9. Peace Media opinion coluiumn : Charly Gabriel Mbock
10. Peace Media Tv (entretien) : Dipita Tongo, entretien avec (Stv) et Ebune Charles, Globe watch (Crtv)
11. Peace Media Tv (plusieurs invités) : Joe Chebonkeng, Press hour (Crtv) et Eric Kouamo, Regard social (Equinoxe Tv)
12. Peace Media Radio : Jules Elobo, Température(Magic Fm)
13. Peace Media Press Review : Jean Jacques Zé (Vision 4)
14. Peace Media Management Radio : Emmanuel Bissai(Royal fm)
15. Peace Media Management Television : Jean Pierre Amougou Belinga(Vision 4)
16. Peace Media Newspaper : Guibai Gatama(L’Oeil du Sahel)
17. Prix spécial 1 Peace Media Action : Le Minpostel et l’Art
      Prix Spécial 2 Peace Media Spécial : Canal2 international