Auteur: user ABS

SUD: La paix et le vivre-ensemble célébrés à sangmelima

Les élites de  la ville se sont donné rendez-vous le 16 Mars dernier pour envoyer un message fort aux populations de tout le pays. Une cérémonie grand forma qui a connu l’implication des camerounais des 4 coins du pays vivant à sangmelima.

Le ton est donné cette matinée-là par l’exécution de l’hymne national en Anglais. La perche du multiculturalisme cèdera le pas aux allocutions diverses. D’abord le mot de bienvenu du maire de la ville qui profite de l’occasion pour magnifier les bonnes relations qui existent depuis 1928, date à laquelle la communauté Bulu avait accueilli les autres communautés dans le site symbolique de Fulassi où est né l’hymne national. Monsieur Evariste Abessolo, membre du comité d’organisation lui emboitera le pas pour chanter l’hymne de la paix malgré la diversité. Une diversité plutôt enrichissante pour le Cameroun. Place est ensuite donnée  aux différentes communautés de s’exprimer. C’est la communauté anglophone qui ouvre ce bal, avec une tenue traditionnelle des grands jours de fête et une musique de circonstance.  Et le chef de ladite communauté d’avouer «  nous sommes fier de vivre ici ». La même satisfaction et le même engagement pour la paix sont également relayés par la communauté Bamoun, dont le chef, sa majesté Mbouoh mbouoh Aboubakar souhaite voire « ce type de de rencontre de se pérenniser ». On a par la suite suivi le passage d’autres communautés, telles que les Bamileke, Les Maka de l’Est, Les fang- beti-bulu, Les Nso-bati … Tous n’avaient sur leurs lèvres qu’un seul et même refrain, la paix, l’unité et le vivre ensemble. Et c’est le numéro un du département qui vient dire le mot de fin.  Le préfet du dja et lobo a félicité l’initiative, tout en se réjouissant de ce que les fils du Cameroun rêvent encore d’ « une seule et même nation », dont l’unité « reste et demeure un héritage à conserver. S’en suit alors une longue marche dite « marche du vivre ensemble ».

Le deuxième acte de cette célébration sera la remise d’un important don à la population carcérale de la ville de sangmelima. Evariste Abessolo a tenu à respecter la promesse de revenir faite à  ces pensionnés il y a quelques mois. Il leur a donc offert des lits, et des denrées de première nécessité. Un geste du cœur apprécié à sa juste valeur par le représentant des prisonniers, ainsi que le régisseur de ladite prison.

ABS Holding : une fin d’année en communion

A l’occasion des fêtes de fin d’année, le 28 Décembre 2017 l’occasion pour les employés du groupe ABS Holding de se réunir autour du PDG Evariste ABESSOLO afin de clôturer l’exercice dans la bonne humeur.

Au siège d’ABS holding situé à Ahala barrière, un nombre incalculable d’invités s’est pressé pour assister à la cérémonie haute en couleur. Outre les employés des différentes entreprises, des Directeurs Généraux, des artistes musiciens, des amis et autres partenaires ont répondu présent à l’appel du patron des lieux. Ce dernier a voulu terminer l’année 2017 en parfaite communion avec tous ceux qui ont partagé la vie des entreprises du groupe durant cette période. Ce fut également l’occasion de convier ceux qui ont sollicité, ou sont pressentis pour démarrer l’aventurer 2018.

En prenant la parole en premier, la représentante du personnel, Sara Clémence TJONOCK a dans premier temps rappelé la genèse du groupe d’entreprises qui a pris la dénomination de ABS HOLDING en 2016. Elle a également invité le personnel à plus d’ardeur au travail pour les années à venir. A sa prise de parole, Evariste ABESSOLO en occurrence le PDG du groupe ABS HOLDING, a salué le travail de ses collaborateurs, malgré les difficultés du quotidien. « Je sais que le travail, c’est parfois la fatigue, les ennuis, le stress, mais, c’est aussi lier des amitiés, faire partie d’une équipe, d’une famille et être fier de montrer ce dont on est capable », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : « Personne n’est à lui seul toute une chaine. Chacun est un maillon. Mais enlevez un maillon et la chaine est brisée ».  Le plus important était également les annonces faites au sujet de l’amélioration des conditions de travail et la revalorisation des statuts aux employés méritants d’ABS HOLDING et la récompense du meilleur employé de chaque année. Pour cette première édition les meilleurs employés ont d’ailleurs été récompensés. La fête a été belle, rendez-vous est pour la prochaine édition.

 

 

Alex Mimbang en visite de travail à ABS Holding

 Visite de travail entre Evariste Abessolo et Alex Mimbang, respectivement président directeur général du groupe ABS Holding et le chef de division de la promotion des relations publiques et de la communication au ministère de l’Economie, de la Planification, et de l’Aménagement du territoire. Le témoignage de la bonne santé de la collaboration entre les deux entités.

BTP : Miambanzila sarl à la recherche d’un nouveau souffle au Cameroun

A travers un joint-venture avec le groupe ABS HOLDING, l’entreprise congolaise Miambanzila sarl spécialisée dans les bâtiments et travaux publics (BTP) veut conquérir le marché camerounais. A cet effet, une réunion de concertation s’est tenue au siège du groupe ABS HOLDING. Il était question de convenir de la mise en place d’une entreprise Camerouno-Congolaise. Une convention qui vient ici confirmer les liens de fraternité entre les deux pays.

AGRO INDUSTRIEL : Le Gouverneur du Sud émerveillé par le Projet Cana

Au cours de sa tournée générale dans la région du Sud Cameroun, il y a quelques jours, le nouveau gouverneur Felix Nguelé Nguelé, a fait escale dans quelques projets prometteurs de l’économie Camerounaise. Parmi eux, le projet de plantation agro-industriel « Cana ».

Felix Nguelé Nguélé, le chef de terre de la région du Sud a foulé le sol de la localité de Ntoutakoung, le 16 mars dernier. Il était question de s’enquérir de la situation exacte du projet Cana, une agro-industrie participant à l’essor de l’économie de la région du Sud en particulier et du Cameroun en général. Avec l’aide d’Évariste Abessolo, promoteur du projet, la visite guidée du numéro 1 du Sud va s’avérer satisfaisante.

Le Gouverneur a pu apprécier et toucher du doigt les performances de cette étendue d’exploitation agricole évaluée à près de 100 hectares. La balade a conduit tour à tour dans les plantations de banane plantain, de cacao, d’ananas, d’hévéa et même d’arbre fruitier. Nul n’était sans compter sur la présence du maire de Sangmelima, André Noel Essiane, pour apprécier les merveilles de la commune dont il a la charge.

L’agriculture, moteur phare de première nécessité, acteur de lutte contre la famine et la pauvreté est aujourd’hui, le point focal de l’économie camerounaise selon le chef de l’Etat Paul Biya. Pour cette raison, l’objectif serait d’atteindre l’agriculture de seconde génération de type industriel. Question de transmettre à la jeunesse le culte de l’effort.